You are currently viewing JE M’EN VAIS – Vianney (2016)

JE M’EN VAIS – Vianney (2016)

DECOUVREZ UNE LOCUTION POUR VOUS EXPRIMER COMME UN FRANÇAIS

Je m'en vais = je pars

J’entends rarement cette locution dans la bouche des étrangers qui préfèrent généralement utiliser « je pars ». Mais peut-être ne l’ont-ils tout simplement pas apprise ?

 Si vous souhaitez parler comme un Français, n’hésitez donc pas à utiliser « je m’en vais » qui signifie « je pars », aussi bien pour quitter :

  • d’une manière générale, un événement quelconque auquel vous assistez ;
  • ou plus particulièrement une personne (séparation, rupture) ou une situation (une ville, un emploi).

C’est dans le second contexte que Vianney, utilise « je m’en vais ». D’après l’auteur, cette chanson parle d’un envol d’une manière générale, c’est-à-dire prendre du recul sur sa vie, partir pour voyager et quitter une situation douloureuse.

L'INTERPRETE

Vianney est un auteur, compositeur et interprète français qui s’est fait remarqué avec sa chanson “Pas là”, sortie en 2014.

La chanson “Je m’en vais” fait partie de son deuxième album, sorti fin 2016, et rencontre un vif succès. .

Sans forcément être toujours autobiographique, les chansons de Vianney sont souvent tirées de ses expériences. 

J’aime pas mal de ses chansons, je les trouve simples : une guitare, une jolie mélodie et la chanson est là, qui donne envie de chantonner !

En savoir plus sur Vianney : Vianney — Wikipédia

VOCABULAIRE

Prendre ses cliques et ses claques : prendre ses affaires et partir (s’en aller)

Une cloque  : ampoule que l’on se fait souvent aux pieds lorsqu’on marche sans chaussettes.

Une flaque : petite mare d’eau

Une manière pour l’auteur de faire une allusion négative avec des sonorités phonétiques

similaires : cliques, claques, cloques, flaques.

Troquer : échanger

Peser quelqu’un : ici, être un poids pour la personne. Ex : « Tu me pèses »

Un long métrage : un film d’une durée d’une heure à deux heures en moyenne

Sage : raisonnable ou calme

S’éloigner de quelque chose ou de quelqu’un : ici, se détacher, couper les relations

Une larme : les larmes qui coulent sur la joue quand on pleure

POINT PHONETIQUE : le rythme

Très souvent, dans les chansons françaises, les /ə/ à la fin des mots sont prononcés, ce qui ajoute une syllabe, alors qu’en langage parlé, dans de nombreuses régions de France, ce /ə/ n’est pas prononcé.

Ajouter ces syllabes permet de tenir un nombre de syllabes quasiment égal de deux vers pour garder le rythme de la mélodie.

Ex : “tête” et “images” sont prononcés avec 2 syllabes pour “tête” (tê/te) et 3 syllabes pour “images” (i/ma/ges).  Dans le langage parlé, ces mots sont plutôt prononcés avec 1 et 2 syllabes.

PETIT ENTRAINEMENT : Quels sont les autres mots prononcés avec le /ə/ final ? Ecoutez et relevez-les.

La réponse se trouve tout en bas de la page.

LA CHANSON

Clip vidéo sans sous-titre

Clip avec traduction en anglais

PAROLES

J’ai troqué mes cliques et mes claques

Contre des cloques et des flaques

Mon sac-à-dos pour oublier

Qu’avant c’est toi qui me pesais

 

Ce qui m’emmène

Ce qui m’entraine

C’est ma peine, ma peine

Plus que la haine

Oh ma route

Oh ma plaine

Dieu que je l’aime

 

Et tournent, tournent dans ma tête

Les images du long métrage

Où tu es belle et moi la bête

Et la belle n’est jamais sage

Quand tu diras que c’est ma faute

Que je n’ai jamais su t’aimer

Au diable toi et tes apôtres

 

Je m’en vais

 

 

Et ce qui perle sur mon front

Gouttes de pluie, gouttes de froid

Donne des ailes, donne donc

L’envie de m’éloigner de toi

 

Et mes larmes

Et mes armes

Sont ma peine, ma peine

Plus que la haine

Et mes larmes

Mes larmes

Dieu que j’ai mal

 

Et tournent, tournent dans ma tête

Les images du long métrage

Où tu es belle et moi la bête

Et la belle n’est jamais sage

Quand tu diras que c’est ma faute

Que je n’ai jamais su t’aimer

Au diable toi et tes apôtres

 

Je m’en vais

Je m’en vais

Je m’en vais

SOLUTION DE L'ENTRAINEMENT DU POINT PHONETIQUE
En rouge les mots prononcés avec le /ə/

J’ai troqué mes cliques et mes claques

Contre des cloques et des flaques

Mon sac-à-dos pour oublier

Qu’avant c’est toi qui me pesais

 

Ce qui m’emmène

Ce qui m’entraine

C’est ma peine, ma peine

Plus que la haine

Oh ma route

Oh ma plaine

Dieu que je l’aime

 

Et tournent, tournent dans ma tête

Les images du long métrage

Où tu es belle et moi la bête

Et la belle n’est jamais sage

Quand tu diras que c’est ma faute

Que je n’ai jamais su t’aimer

Au diable toi et tes apôtres

 

Je m’en vais

Et ce qui perle sur mon front

Gouttes de pluie, gouttes de froid

Donne des ailes, donne donc

L’envie de m’éloigner de toi

 

Et mes larmes

Et mes armes

Sont ma peine, ma peine

Plus que la haine

Et mes larmes

Mes larmes

Dieu que j’ai mal

 

Et tournent, tournent dans ma tête

Les images du long métrage

Où tu es belle et moi la bête

Et la belle n’est jamais sage

Quand tu diras que c’est ma faute

Que je n’ai jamais su t’aimer

Au diable toi et tes apôtres

 

Je m’en vais

Je m’en vais

Je m’en vais

Laisser un commentaire